[creation site web] [logiciel creation site] [creation site internet] []
[Biographie]
[Romans]
[Actualités]
[Enfance]
[Essais]
[Bibliographie]
[Jeunesse]
[Poésie]
[Recherche]
[Carrière]
[Théâtre]
[Médiathèque]
[Rayonnement]
[Glossaire]
[Liens]
[]
[]
[Edouard Glissant]
[Edouard Glissant]
[Biographie]
[Biographie]
[Enfance]
[Jeunesse]
[Carrière]
[Rayonnement]
[Oeuvre]
[Oeuvre]
[Romans]
[Essais]
[Poésie]
[Théâtre]
[Glossaire]
[Fiches pédagogiques]
[Trésor national]
[Actualités]
[Actualités]
[Hommage]
[]
[Newsletter]
[Recherche]
[Recherche]
[Colloque 2012 Présentation]
[Sorbonne 1998]
[CUNY 1998]
[Bibliographie]
[Bibliographie]
[Bibliographie]
[Bibliographie]
[Bibliographie]
[Médiathèque]
[Médiathèque]
[Audio]
[Vidéo]
[Liens]
[Liens]
[Liens]
[Liens]
[]
[]
[]
[]
[Glossaire]
[Fiches pédagogiques]
[Romans]
[Essais]
[Poésie]
[Théâtre]
[Trésor national]

Déclarées "Trésor national" par le Ministère de la Culture en 2014, les archives d'Édouard Glissant constituent un fonds exceptionnel, qui sera bientôt mis à disposition des chercheurs. Un dossier, pour comprendre les données du processus.

Essais

© Photo : Manfred Metzner

Pour suivre l'enrichissement progressif de la rubrique, n'hésitez pas à vous inscrire à la Newsletter d'Édouard Glissant.fr et soyez informés de l'ajout régulier de nouvelles occurrences.

Une nouvelle rubrique du site, qui sera progressivement enrichie : les "Fiches pédagogiques", dont l'objectif sera de proposer des instruments didactiques et des synthèses consacrées à l'œuvre d'Édouard Glissant. Une série d'entrée thématiques qui fera l'objet d'un classement raisonné.

FICHES PÉDAGOGIQUES

REGARD SUR LES ARCHIVES GLISSANTIENNES

L’œuvre de Glissant est aussi un très imposant répertoire d’idées, dont il est nécessaire de maîtriser quelques-uns des repères clés. Retrouvez ici un essai de glossaire de certaines des notions phares de l’univers conceptuel de Glissant : du chaos-monde à l’utopie, les ellipses d’un tourbillon et d'une pensée en archipel.

On trouvera ici un classement par genres de l’œuvre protéiforme de Glissant, dans le souci d’une présentation raisonnée des ouvrages, sans oublier cependant le caractère profondément unitaire de ces écrits (ce par quoi, d’ailleurs, ils dessinent les arcanes d’une œuvre forte et dense, « œuvre œuvrée », comme l’aurait qualifiée Saint-John Perse).

PARCOURS D'UNE ŒUVRE EN ARCHIPEL

Théâtre

Poésie

Romans

Une pensée archipélique

ÉDOUARD GLISSANT

Que n'a-t-on dit sur la prétendue "difficulté" de l'œuvre de Glissant ? Nul ne pourra nier que ses écrits sont exigeants, et requièrent du lecteur de se hisser au niveau d'une pensée très dense et très ample - et c'est justement ce qui en fait le prix. Mais il serait injuste d'en conclure à un quelconque hermétisme, quand il est

surtout urgent de lire ou de relire Glissant, dont l'oeuvre nous attend et nous oblige Elle nous devance dans ses prémonitions, nous guide en ses intuitions, à nous de savoir écouter la parole de ce poète-philosophe-essayiste-dramaturge-romancier qui dit un jour qu'il était un "déparleur". Quelques repères tout au plus au sein de cette rubrique, à propos d'une œuvre qui ne peut être "inventoriée" qu'au risque d'ignorer son éclatante opacité.

« Les pays que j’habite s’étoilent en archipels. Ils racontent

les temps de leurs éclatements. Quand nous rencontrons un morceau impénétrable de temps, une roche incassable, ce qu’aussi nous appelons un bi, nous voici devant ce bi de temps, nous n’en sommes pas désenvironnés, nous faisons le tour de cette obscurité, nous piétons dans la moindre ravine ou le plus petit cap, jusqu’à entrer dans la chose. L’éclat des temps tout comme les éclats du temps n’égarent pas, dans nos pays. »graphic

  

APPROCHES D'UN GLOSSAIRE GLISSANTIEN

L'œuvre-monde

___________________________

« La pensée archipélique convient à l’allure de nos mondes. Elle en emprunte l’ambigu, le fragile, le dérivé. Elle consent à la pratique du détour, qui n’est pas fuite ni renoncement. Elle reconnaît la portée des imaginaires de la Trace, qu’elle ratifie. Est-ce là renoncer à se gouverner ? Non, c’est s’accorder à ce qui du monde s’est diffusé en archipels précisément, ces sortes de diversités dans l’étendue, qui pourtant rallient des rives et marient des horizons. Nous nous apercevons de ce qu’il y avait de continental, d’épais et qui pesait sur nous, dans les somptueuses pensées de système qui jusqu’à ce jour ont régi l’Histoire des humanités, et qui ne sont plus adéquates à nos éclatements, à nos histoires ni à nos moins somptueuses errances. La pensée de l’archipel, des archipels, nous ouvre ces mers. »


                                             Traité du Tout-Monde (1997)

  

Une pensée

archipélique

ÉDOUARD

GLISSANT


  

___________

___________

VISITEZ NOS SITES PARTENAIRES

Biographie                 Œuvre                        Références


Index                            Romans                        Actualités


1928-1938                     Essais                          Bibliographie


1938-1956                     Poésie                          Recherche


1956-1981                     Théâtre                         Médiathèque


1981-2011                     Glossaire                      Liens

  

Toute reproduction du contenu du site est libre de droit (sauf cas d'utilisation commerciale, sans autorisation préalable), à condition d'en indiquer clairement la provenance : url de la page citée, indication de l'auteur du texte.


  

© Edouard Glissant - Une pensée archipélique. Site officiel

d'Edouard Glissant conçu, écrit et réalisé par Loïc Céry